Notre projet pédagogique pastoral

“Sans affection, pas de confiance, sans confiance, pas d’éducation.”

Don Bosco
Don Bosco réseau Salésien

Notre maison est une Institution Catholique sous Tutelle Salésienne qui regroupe :

– un lycée professionnel sous contrat d’association avec l’Etat : Lycée Sainte Marie
– un centre de formation continue : Centre A.R.E.P.
– une unité de formation en apprentissage : U.F.A. Don Bosco.

Sa situation privilégiée en Flandre Intérieure lui confère une vocation régionale. Elle accueille des jeunes et des adultes qui suivent une formation industrielle, commerciale, hôtelière ou artistique. Le projet éducatif et pastoral de l’institution prend sa source dans le “système préventif” légué par DON BOSCO.
L’éducateur ne peut concevoir autrement l’éducation que sur un fond de confiance. Il importe tout d’abord que le jeune ou le stagiaire s’affirme.

La pédagogie salésienne est une pédagogie de la réussite : en s’appuyant sur ses propres réussites, le jeune ou le stagiaire acquiert peu à peu confiance en lui, et apprend par là même à faire confiance. Le rôle primordial de l’éducateur consiste à savoir instaurer autour de lui, par sa qualité de présence, un réel climat de fraternité.
Cette méthode d’éducation s’appuie sur trois points indissociables :
L’Affection : On n’éduque pas seulement par programme ou par principe mais seulement par amour.
“Que non seulement les jeunes soient aimés, mais qu’ils se sachent aimés.”  DON BOSCO
L’éducateur doit travailler à gagner la confiance du jeune ou de l’adulte en formation pour pouvoir exercer, positivement, son rôle éducatif.
“Sans affection, pas de confiance, sans confiance, pas d’éducation.” DON BOSCO
La Raison : croire que le jeune ou l’adulte en formation, être de raison, est capable de comprendre la nécessité des interdits, de voir où se trouve l’intérêt général. Mis en face de ses responsabilités, il doit être le premier acteur de sa propre éducation.
La Religion : Le jeune ou le stagiaire doit trouver une harmonie entre les dimensions intellectuelle, physique, affective et spirituelle qui font le tout de sa vie. Il doit être respecté quel qu’il soit, quelque puisse être son comportement et ses convictions, le respecter dans sa dignité inaliénable de fils de Dieu.
Ce sont les convictions sur lesquelles chaque éducateur doit s’appuyer dans son action éducative.

L’établissement dispense un enseignement théorique et pratique en vue de l’apprentissage d’une profession. Il est, un lieu de travail intellectuel et manuel.
Il crée, avec la participation des jeunes et des enseignants, une ambiance agréable, des relations simples et familiales afin de développer la personnalité de chacun à travers les activités scolaires, extra scolaires et interdisciplinaires.
– à travers un enseignement actualisé, il donne une conscience professionnelle réfléchie et le goût du travail bien fait.
– la priorité est de donner un enseignement adapté en vue de l’acquisition des savoirs, des savoir-faire et du savoir-être.
– il initie à la liberté par des temps d’autonomie engageant chacun à prendre et à assumer des responsabilités. Notre maison est une communauté où chacun respecte l’autre, le travail de tous et les règles de vie collective.
– il se veut un lieu d’écoute et de convivialité et pour cela favorise les rencontres entre les jeunes et les éducateurs.
– il ouvre les jeunes aux réalités de notre société et par des activités adaptées, leur permettre de comprendre l’environnement dans lequel ils deviennent acteurs.
– il développe des relations privilégiées avec le milieu professionnel et facilite l’élaboration du projet individuel du jeune. Notre maison crée un environnement à l’image de ce cadre professionnel en fonction des spécificités de chaque domaine d’activités.  Elle utilise les moyens de communication de notre époque et suit positivement l’évolution de la société et de la jeunesse.


En tant qu’Institution Catholique


Le lycée est respectueux de la personnalité de chacun et de ses convictions.
– Il demande à tous de respecter l’autre en tant qu’individu unique guidé par le Christ.
– il demande la loyauté dans les rapports et la fidélité à la parole donnée.
– en tant qu’école technique, il expérimente la valeur de tout travail et particulièrement celle du travail manuel. En conséquence, il exige le respect du travail de chacun.
– il propose un idéal de vie conforme à la dynamique de l’Evangile en s’appuyant sur les composantes du projet éducatif de Don Bosco : Aimer, Eduquer, Evangéliser.
– une écoute attentive et un dialogue sincère favorisent chez le jeune la compréhension de l’éducation proposée.
– une réflexion chrétienne ouverte sur la vie et éclairée par l’Evangile est proposée aux jeunes.
L’engagement de l’Equipe Educative
– les éducateurs respecteront la personnalité et les convictions de chacun. Aussi s’engagent-ils à rassurer, à valoriser, à respecter, à écouter les jeunes. Ils les guideront dans leur recherche de projet personnel et vérifieront régulièrement la cohérence entre ce projet et les résultats obtenus.
– les éducateurs permettront à l’élève de développer le travail autonome en facilitant les prises d’initiatives personnelles ou par petits groupes et de susciter le goût d’apprendre par lui-même.
– les éducateurs favoriseront l’interdisciplinarité en recensant tous les objectifs des autres disciplines afin d’établir la meilleure progression possible ainsi qu’une parfaite cohérence dans la formation.
A partir de situations concrètes – stages et périodes de formation en entreprise, mini-laboratoires, actions professionnelles avec les partenaires et les collectivités.
– les éducateurs se concerteront régulièrement et auront le souci de mettre en oeuvre toute technique de pédagogie moderne visant à l’épanouissement des élèves.
– convaincus des richesses et du potentiel de chaque jeune, les éducateurs auront le souci d’aider chacun à donner le meilleur de lui-même, à transformer les échecs antérieurs en expérience favorable à la réussite et à leur développement futur.
– l’équipe éducative s’inspirera des impératifs professionnels et cherchera à réduire au maximum le décalage entre les compétences scolaires et les exigences du milieu professionnel par le biais de stages, d’intervention de membres de la profession, de la création de situations professionnelles, de travaux à partir de documents, de visites d’entreprises.
– des temps de discussion, des bilans réguliers permettront de gérer les conflits susceptibles de survenir et surtout d’émettre des idées nouvelles.


Le Projet Pastoral


Convictions
1. La Pastorale est un tout.
Elle rejoint toute la vie de l’établissement. Elle est ancrée dans tout ce qui fait la vie des jeunes et des adultes vivant dans l’établissement.
2. La Pastorale est affaire de tous.
Chaque jeune et adulte sera donc appelé à vivre un cheminement pastoral qui rejoindra tous les aspects de la démarche éducative, formatrice, spirituelle et évangélique. Ceci induira des démarches d’équipe dans l’élaboration des projets.
L’Equipe Pastorale
Elle organise la vie chrétienne de l’école avec ses motivations et ses moyens pour l’ensemble de la communauté. Elle participe aux temps forts proposés par le diocèse.
Elle accentue le caractère propre de l’institution en proposant une démarche de vie salésienne.
Elle partage et écoute ce qui se vit dans l’école, dans la paroisse et dans l’Eglise locale pour tisser des liens.
Elle propose des formations à tous les acteurs de la pastorale et de l’établissement.
L’équipe est ouverte à toutes propositions et accueille toute personne désirant être membre.
Elle est un lieu d’initiatives.


Attitudes
1. L’action de la pastorale se veut regardante et dynamisante de la vie du jeune (veilleur et éveilleur)
2. Elle implique une présence sur les lieux de vie (cours de récréation, foyer, internat, self…) (être avec).
3. Cela suppose aussi d’être attentif à l’accueil et à l’écoute de chacun. Cet accueil dont la visée se veut évangélique doit être sensible aux plus pauvres, à ceux qui éprouvent des difficultés de tous ordres. Cet accueil veut créer un climat de relations amicales entre les jeunes eux-mêmes et entre les jeunes et les éducateurs (accueillir et écouter).
4. Il faut aussi être sensible au fait de vivre la joie, la confiance, l’optimisme.
La maison salésienne veut être :
réaliste et miser sur les valeurs positives afin de faire fructifier les dons de chacun (jeunes et adultes).
révélatrice et donner un sens à la vie du jeune.
Elle cherche à être proposition de foi et à faire de la vie, le thème central du dialogue éducatif et spirituel. (vivre la joie, la confiance, l’optimisme).


Propositions pour vivre la spiritualité de DON BOSCO
1. Mettre les jeunes en situation de responsabilité, leur confier des responsabilités en veillant à leur bon accomplissement.
2. Approfondir la foi
Poser des questions sur leur vie, leur permettre d’en être responsable et savoir faire une relecture de leur vie avec eux.
3. Ouvrir aux démarches de foi
Donner l’occasion de renouer avec la liturgie et les sacrements.
Favoriser les rencontres et les échanges autour de la foi (exemple : interventions de personnes extérieures à l’établissement ou retraites ou temps forts).
4. Vivre des temps de fête
Donner de l’importance à la préparation et favoriser la qualité d’un vécu communautaire imprégné d’une relation familiale.
5. Ouvrir les portes de l’école :
Proposer des démarches caritatives et avoir une ouverture à l’universel.
Développer et encourager toute démarche et contact avec des organismes humanitaires.
Apprendre à être ouvert aux plus pauvres.

Ce projet éducatif et pastoral est celui d’une maison salésienne qui partage l’idéal de DON BOSCO :
 Accueillir et aimer le jeune tel qu’il est
 Rendre le jeune acteur et coopérateur de son projet personnel
 Proposer au jeune un idéal de vie conforme à la dynamique de l’Evangile